C’est le grand retour des Victoires du sport !

📅 Les Victoires du sport font leur retour. On se retrouve demain à 19h!
Pour les autres, tous les cours sont néanmoins maintenus.

Coupe Quách Van Kê 2023

Dans un peu plus d’un mois, la coupe QVK 😉

Retour sur la Coupe de France Interstyles Combat 2022

Félicitations à nos 6 compétiteurs engagés pour leur très bon travail.
Certains ont échoué au pied du podium, mais mention spéciale à :
  • Alice : 1er Poussin -25kg
  • Naïla : 3ème Poussin -30kg
  • Siméon : 1er Minime -55kg
Merci aux Coaches Dimitri et Nichifor ainsi qu’aux parents qui sont venus encourager leurs enfants.

La saison est lancée!

Retrouvez toutes les photos dans notre galerie.

Stage des experts fédéraux AMV 2022

Hier s’est déroulé le stage Experts fédéraux des Arts Martiaux Vietnamiens pour la zone Nord. Retour en images sur cet évènement qui a réuni plus de 120 stagiaires en attendant les belles photos du photographe de la fédération Aurélien 😉
Mention spéciale à Dimitri qui a réussi à participer au stage AMV le matin et a suivi la formation arbitrage Karaté Mix l’après-midi.
Merci au DTN Gilles Cherdieu ainsi qu’au Secrétaire Général de la FFK Philippe Boulet d’être passés nous saluer!

Retrouvez toutes les photos dans notre galerie.

Coupe de France Interstyles 2022

C’est reparti pour une nouvelle saison!

Elle commence par une Coupe de France Combat Enfants (Poussins, Pupilles, Benjamins, Minimes). Bonne compétition à Alice, Salma, Naïla, Samuel, Lucas et Siméon!

AMV : les 3 coups sont frappés

Avec un premier stage d’arbitrage organisé le 29 octobre pour la zone Nord, les Arts Martiaux Vietnamiens lancent une saison qui se présente sous les meilleurs auspices, avec de nombreux temps forts au programme.

« Vu la fréquentation des clubs depuis la rentrée, cela promet une belle saison. » Abdelhafid Chrifi, responsable national des compétitions AMV, s’avère confiant alors que se profile à l’horizon la première coupe de France de la saison. Tous styles confondus, les combattants de poussins à minimes se réuniront le 19 novembre prochain au complexe Léo-Lagrange de Paris. L’occasion pour tous les officiels techniques de mettre en application la nouvelle réglementation, précisée dans le détail lors des deux stages d’arbitrage proposés en amont (le 29 octobre pour la zone Nord à Paris, le 13 novembre pour la zone Sud au CNE de Castelnau-le-Lez). « L’objectif de ces rassemblements des responsables techniques régionaux et des responsables d’arbitrage est multiple, présente Patrick Da Silva, responsable national de l’arbitrage pour les AMV. Ils doivent permettre à tout le monde d’être bien au fait à l’orée de cette saison où nous allons enchaîner les manifestations. Chacun a reçu les textes en amont pour se familiariser avec leur contenu et, afin d’auto-évaluer notre pédagogie et notre capacité à amener tout le monde au plus haut niveau d’expertise, nous allons proposer deux QCM : un en entrée de session puis un second à la fin du stage. C’est un bon moyen de vérifier si notre message passe. Il en va de notre quête constante d’excellence, mais aussi de notre devoir de respect envers les compétiteurs, qui se préparent pendant des mois et qui méritent un arbitrage de qualité pour bonifier leur travail. Lors de ces stages, nous débuterons par de la théorie le matin, avant de passer à la pratique l’après-midi pour multiplier les mises en situation. Nous espérons par ailleurs augmenter notre vivier d’officiels, pour atteindre une centaine de personnes, ce qui nous permettra de sélectionner les meilleurs sur chaque rendez-vous. C’est pourquoi nous mettons l’accent sur la jeunesse, afin que les plus motivés puissent commencer à officier dès l’âge de quatorze ans. Accompagnés des plus chevronnés, ils vont pouvoir, dans un premier temps, appréhender le déroulement et l’organisation d’une compétition, avant d’être partie prenante sur les épreuves réservées aux jeunes. C’est le meilleur moyen pour nous de préparer l’avenir, et de pouvoir compter sur des arbitres qui, tout juste majeurs, auront déjà de l’expérience. »

Un savoir-faire à la disposition de tous

Tandis qu’une dizaine de nouveaux clubs ont ouvert leurs portes aux quatre coins du pays et que la fin de saison dernière présentait deux-mille-cinq-cents licenciés supplémentaires par rapport à 2021, la montée en compétences concerne également les nombreux débutants qui démarrent leur apprentissage des AMV. Un public nouveau auprès duquel la pédagogie est essentielle. « Si les clubs jouent le jeu des nombreux temps forts proposés par la fédération, cela devrait être bénéfique pour tout le monde, prolonge Abdelhafid Chrifi. Et au-delà des épreuves nationales, nous allons continuer de déteindre au maximum aux échelons régional et départemental, en accompagnant notamment les responsables techniques régionaux. Leur mission est de promouvoir les bonnes habitudes à adopter, comme la prise d’inscriptions en ligne qui fluidifie le système et facilite la tâche des organisateurs, ou la consultation des sites de chaque instance qui doit également devenir un réflexe pour tous. Nous incitons également chaque ligue à investir le calendrier, avec, a minima, un stage d’arbitrage et une coupe régionale. Que les dirigeants soient rassurés, la fédération met à leur disposition tous les moyens nécessaires pour assurer de belles manifestations, sérieuses et rigoureuses dans leur organisation afin d’aider à crédibiliser leurs actions aux yeux des partenaires institutionnels comme du grand public. » Sur le plan technique, les deux stages des experts fédéraux (le 12 novembre à Paris pour la zone Nord, les 20 et 21 mai 2023 au CNE de Castelnau-le-Lez pour la zone Sud) doivent à nouveau servir d’étalon. « Au cours de la saison passée, nous avons noté l’évolution de nos pratiquants, en termes de tranchant notamment, suite à ces dates appréciées de tous, qui apportent de vraies clés de compréhension pour nos pratiquants et nos professeurs », apprécie Jacques Charprenet, chargé de mission fédéral pour les arts martiaux vietnamiens.

Le retour en force du Vo Co Truyen

Parmi les moments d’ores et déjà cochés dans les agendas des pratiquants, la coupe de France de Vo Co Truyen des 4 et 5 février prochains (au centre sportif de la Plaine, à Paris) s’annonce à la hauteur des attentes. « Pour cette épreuve qui existait dans le passé, nous avons pris le parti d’opter pour un règlement fidèle à ce qui se fait au Vietnam, avec notamment une table de trois juges qui noteront les prestations, précise Jacques Charprenet. La danse de la licorne sera proposée en ouverture, tandis que nous pourrons également compter sur la présence d’une équipe marocaine, mise à l’honneur lors du dernier festival des arts martiaux à l’AccorArena. » Au total, ce sont sept coupes de France et trois championnats de France qui vont jalonner les huit prochains mois. « Afin de participer à la vie des AMV, j’appelle toutes nos forces vives à être présentes sur ces différentes dates, conclut Abdelhafid Chrifi. Même sans forcément entrer dans une démarche compétitive, cela demeure le meilleur moyen d’être au service des licenciés. Il y a de quoi faire pour proposer la plus belle image possible des AMV, avec une nouvelle flamme à entretenir et un dialogue d’ouverture qui doit perdurer, témoin de l’harmonie qui doit régner entre nos différentes composantes. » La voie est toute tracée pour les AMV.

Nouvelle rampe de lancement pour le Karaté Mix

Discipline en plein essor au sein de la Fédération Française de Karaté, le karaté mix ne compte pas s’arrêter là. Mohamed Messadaoui, responsable de la discipline nous en dit plus.

Discipline qui a désormais trouvé sa place dans le paysage fédéral, le karaté mix va connaître quelques nouveautés pour cette saison 2022-2023. Mohamed Messadaoui, responsable de la discipline depuis la saison dernière nous confie : « L’heure reste pour le moment à l’adaptation, ce qui ne nous empêche pas de nous projeter sur la suite, et notamment la création d’une catégorie élite. En haut de la pyramide, nous retrouverons la commission karaté mix. Personnellement, je superviserai le développement de la discipline, en apportant mon expérience des sports de contact au sein de la fédération. », lui qui est arrivé à la FFK en 2012 et qui connaît bien le potentiel de la discipline.

Un règlement plus précis

« D’emblée, il nous paraissait nécessaire de clarifier la lisibilité des décisions arbitrales et des sanctions ». Aux mots de Mohamed Messadaoui ont rapidement suivi les actes. Première résolution forte : affiner les critères de jugements par l’affichage des points — un, deux, ou trois — à chaque fin de manche. Éclaircir les décisions, c’est aussi instaurer une échelle de sanctions en fonction de l’incidence des fautes. « Un, puis deux points peuvent désormais être retirés en cas de pénalité. La perte de la reprise par six points à zéro peut même intervenir en cas de répétition de fautesUn règlement flou entraîne des blessures évitables, c’est aussi notre responsabilité. » Deux décisions majeures, accompagnées de l’ajout d’une catégorie masculine des -57kg, et de la limitation de la catégorie vétérans à l’âge quarante-cinq ans, au-delà desquels les combattants devront s’engager en light. La décision majeure, elle, concerne les percussions, désormais également autorisées lorsque les deux combattants se trouvent au sol, « une manière de favoriser le spectacle. »

Accélérer la formation arbitrale

Partie prenante du projet, le corps arbitral sera l’objet d’un stage national organisé le 20 novembre prochain et mené par Jérôme Charles, très engagé dans le karaté mix depuis sa création. « Notre projet compte d’abord s’appuyer sur un état des lieux de l’arbitrage. D’abord par l’organisation d’un examen national, puis par leur évaluation lors de chaque compétition », confie Mohamed Messadaoui. Un travail de fond mené sur la formation donc, accompagné d’une réelle volonté de consolider le groupe d’arbitrage, composé de trente-cinq personnes.

Un triptyque Coupe-Open-Championnat

Côté compétition, le karaté mix s’appuiera cette année une nouvelle fois sur le triptyque Coupe-Open-Championnat. Un choix de stabilité assumé par Mohamed Messadaoui. « La base dont nous disposons est très intéressante. Pour autant, il nous faut la consolider par un investissement humain qui porte déjà ses fruits. Un investissement également financier, avec l’acquisition de deux nouvelles cages dédiées aux compétitions favorisant davantage de spectacle et de variété technique. Les trois coups sont frappés.

Un stage de lancement

Pour lancer la saison de la meilleure des manières, un stage national gratuit aura lieu le 20 novembre à l’Insitut Naitonal du Judo, animé par l’expert fédéral Jérôme Charles.

Calendrier de novembre

Stage vacances de la Toussaint 2022

📅 Notez dans vos agendas !
Pour bien préparer la saison, nous vous proposons notre premier stage Technique et Combat sur les 2 semaines des vacances.
N’hésitez pas à nous contacter pour toute information complémentaire.

Réunion des Présidents/Professeurs

Ce matin avait lieu la réunion des Présidents et Professeurs du Comité Départemental des Yvelines. Ce fût l’occasion également de remettre le diplôme à nos 2 Professeurs Dimitri et Damien!

Au-delà du diplôme, ils nous assistent aux cours depuis l’an dernier et cette année ils dirigent seuls un des cours!

Toutes nos félicitations!

Merci à la ville de Poissy de nous donner la possibilité d’exercer notre passion.